BTS Banque 1ère année.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chap4 : Logistique et approvisionnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 19/03/2010

MessageSujet: Chap4 : Logistique et approvisionnement   Jeu 25 Mar - 17:14

Chapitre 4 :
Logistique et approvisionnement



La logistique a connu de profonde transformation, elle ne se résume pas à l’approvisionnement. Elle est de plus en plus intégrée. Pour répondre aux nouvelles conditions de l’environnement, les entreprises utilisent de plus en plus les justes à temps.


I. La logistique

C’est le processus qui permet d’optimaliser et d’utiliser les réseaux de distribution de bien matériels, d’information et de service afin de satisfaire complètement et rapidement la commande ou l’ordre passé par le client au coût le plus juste.
Elle concerne les domaines touchant aux flux physiques et aux flux d’information c'est-à-dire le transport, l’entreposage, l’import export, l’informatique, le déplacement des personnes et des objets. Elle est importante pour l’entreprise car elle lui permet de ce différencié des concurrents. Elle doit rendre un produit ou un service disponible dans de bonne condition, au bon moment, au bon endroit, au bon clients au prix le plus juste.
Dans les années 1960, la logistique était très fragmentée. Dans les années 1980, les activités sont regroupées autour de la distribution physique des produits qui constitue la logistique externe et de la gestion des matières de l’approvisionnement et du stockage qui constitue la logistique interne. Aujourd’hui on parle de total supply chain. Elle intervient à toute les phases de l’entrepris. La logistique intègre la totalité des chaines physiques et virtuelles dans un même système. Elle intervient dans toute les phases de la vie du produit, de la conception jusqu’après la vente. L’extension de la fonction logistique conduit à différencier les activités relèvent de la logistique de produit et celle liées à la logistique de soutient.


Pour certaines entreprises, la gestion des flux n’est pas une priorité. Dans ce cas, elle dépend souvent du directeur de la production et du directeur commercial. Parfois, la logistique peut constituer un facteur clé du succès (ou d’échec). Une fonction logistique est alors créée et le processus logistique s’intègre dans la stratégie globale de l’entreprise.
Pour obtenir une plus grande cohérence dans la gestion des différent flux, les entreprises développent une logistique intégrée. Il s’agit de mettre en œuvre un système global souvent informatisé pour gérer les flux entre les différents services et les partenaires : c’est la "supply chain".


II. Les enjeux de la logistique

A) Les enjeux pour l’entreprise

En raison de son importance la logistique fait parti de la stratégie d’entreprise. Elle a une influence sur :
  • La croissance de l’entreprise : une logistique performante augment la rentabilité et la flexibilité de l’entreprise.
  • La maitrise des coûts : pour une meilleure connaissance de l’environnement, des coûts du produit. La logistique permet d’éviter tout les gaspillages, dans ce cas, la logistique intégrée est particulièrement efficace.
  • Les possibilités d’externalisation de l’entreprise : l’analyse logistique permet à l’entreprise de se recentrer sur sa vocation principale en confiant à des spécialistes certaines opérations comme le transport ou le stockage des marchandises.
  • La diversification de l’entreprise : la maitrise de la chaine logistique permet à l’entreprise d’élargir la gamme de ces activités.
  • Les décisions de localisation, d’agencement de l’entreprise : elles ont pour objectif de réduire les coûts de transport externe et de manutention grâce à des choix réaliste, d’implantation géographique et d’organisation interne des unités de production.

B) Les enjeux pour l’ensemble de l’entreprise

Il existe un lien étroit entre l’amélioration de la productivité et les projets de la logistique, c’est pourquoi les contraintes et les enjeux de la logistique sont prise en compte par l’état dans l’élaboration des politiques économiques, politique, technique…

La logistique influence :
  • Le secteur du transport : le développement de la logistique a généré des mutations et des restructurations chez les acteurs du secteur transport.
  • Le développement régional : les entreprises s’implantent plus dans les régions dotées de solide infrastructure. Cela contribue à leur essor économique et à leur développement.
  • Politique économique : état et collectivité locale intensifie leurs interventions : ex : amélioration des réseaux routier pour désenclaver une région.
  • Environnement scientifique et technique : la logistique favorise la généralisation de la robotique. Ils sont généralement liés au développement de l’informatique.

III. L’approvisionnement

A) Les objectifs de la politique d’approvisionnement

Il a 2 missions principales :
  • Achat : créer et entretenir des relations avec des fournisseurs afin de fournir à l’entreprise les biens et les services dont elle a besoin.
  • Logistique : organiser les flux et le stockage des produits achetés au moindre coût et avec le maximum de garantis.
La fonction approvisionnement conditionne l’efficacité de la production et des services commerciaux et financiers.
Les objectifs sont :
  • Fournir sans interruptions des biens et service nécessaires à la production.
  • Sélectionner des fournisseurs capables de répondre au critère de qualité définis en évitant les ruptures.
  • Réduire les stocks pour réduire les coûts en évitant les ruptures.
Les objectifs ne sont pas toujours possible, il faut donc les hiérarchiser.


B) La politique d’approvisionnement

La réussite d’une politique d’approvisionnement repose sur des choix fondamentaux concernant l’organisation de la fonction achat, la sélection des fournisseurs et l’adaptation du processus d’approvisionnement. Certaines décisions peuvent avoir de lourdes conséquences pour l’entreprise.

Elle doit se poser 4 questions essentielles :
  • Fabriquer, acheter ou sous traiter ? il est parfois plus intéressant pour des questions de coût ou de savoir faire d’acheter un bien ou un servie plutôt que de le produire soi-même.
  • Faut-il internationaliser l’achat ? acheter à l’étranger permet souvent de baisser les coûts d’approvisionnement et d’améliorer la productivité de l’entreprise. Les produits étrangers peuvent être porteur d’innovation technologique et ouvrir la voie à l’internationalisation de l’entreprise mais les approvisionnements d’origine étrangère ne sont pas toujours les plus sur et les moins chère. On constate qu’a condition égale, les acheteurs ont tendance à privilégier les fournisseurs nationaux.
  • Centraliser ou décentraliser l’achat ? les approvisionnements centralisé seront réalisé par un service unique placé près de la direction cela avantage l’entreprise dans la négociation avec les fournisseurs mais les achats ont tendance à être standardisé. L’approvisionnement décentralisé est réalisé de façon indépendante par chaque établissement cela permet de réduire les délais et de s’adapter aux besoins locaux.
  • Un seul ou plusieurs fournisseurs ? lorsque l’entreprise a un seul fournisseur, elle est en position de client privilégié, elle peut obtenir des remises importantes mais il y a une grande dépendance entre les deux partenaires si les fournisseurs est défaillant l’entreprise cours un risque important. Si l’entreprise à plusieurs fournisseurs, elle bénéficie de la supériorité de chacun dans sa spécialité et elle répartie les risques mais la condition de prix et de règlements sont moins favorables.

IV. La fonction achat

Pour rester compétitive, l’entreprise va concentrer son action sur ce quelle sait bien faire et elle va externaliser ce qui ne relève pas de ses compétence de base, ainsi la fonction achat évolue vers l’achat de sous-traitance. Les entreprises se fournissent des produits élaboré qui constitue de véritable prestation industrielle ou intellectuelle. Le temps où l’entreprise achetait des matières premières est fabriquait tout jusqu’au produit final est révolu. Les grand groupe maitrise la conception et l’assemblage final mais il externalise les étapes intermédiaire. La fonction achat est essentielle car la part des achats dans le Chiffre d'Affaires est très importante, elle peut aller au delà de 50% donc une réduction sur l’achat aura des conséquences très significative sur le résultat.

En dehors de la négociation sur le prix, l’acheteur doit répondre aux objectifs concernant la régularité, la capacité innovatrice, la sécurité et la qualité des approvisionnements. Les responsabilités de l’acheteur et l’impacte de son travail sur les résultats de l’entreprise augmente, l’acheteur devient un élément clé de la compétitivité de la firme. Les relations entre les entreprises et leurs fournisseurs évoluent vers un partenariat car c’est le seul moyen de maintenir des standards de qualité.


V. La gestion des stocks et des flux

C’est un enjeu important car pour assuré la disponibilité des produits, il est nécessaire d’avoir un niveau de stock élevé, mais ce niveau de stock représente un coût important. Dans l’hypothèse d’une consommation régulière du stock, l’entreprise doit assurer le réapprovisionnement avant d’atteindre le niveau 0 pour cela on déclenche le commande lorsqu’on atteint le niveau du stock de sécurité.
Les exigences des clients en matière de délais, la concurrence mondiale et la variabilité de la demande sont à l’origine du juste à temps, il s’agit de produire à la demande sans délais et à faible coût.
  • 0 stock
  • 0 délais
  • 0 papier
  • 0 panne
  • 0 délais
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1bqaa.pro-forum.fr
 
Chap4 : Logistique et approvisionnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» intéraction lors d'une régression logistique [RESOLU]
» Besoin d'aide INTERPRETATION REGRESSION LOGISTIQUE
» régression logistique multiple
» Regression logistique (codages variables quantitatives)
» régression logistique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1BQAA :: 1BQAA :: Economie d'Entreprise-
Sauter vers: