BTS Banque 1ère année.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chap2 : Décision, Information, Pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 19/03/2010

MessageSujet: Chap2 : Décision, Information, Pouvoir   Dim 21 Mar - 21:57

Chapitre 2 :
Décision, Information, Pouvoir






La décision est un terme courant qui cache un processus complexe. Dans l'entreprise, de multiples décisions sont prises. Il faut déterminer qui sera le décideur, sur quoi il fonde son pouvoir, et comment il l'exerce.


I. La décision

C'est un processus qui abouti a un choix. Celui-ci se fera en fonction des informations disponibles.
L'environnement de l'entreprise étant complexe, le processus de décision est lui-même complexe.
Du fait de l'existence de nombreux intervenants, la prise de décision va faire l'objet de lutte de pouvoir.
Tous ces éléments vont rendre le processus de décision plus ou moins long, alors que l'entreprise se caractérise par l'urgence de l'action.

Il existe 3 différents niveaux de décisions :
  • Décisions stratégiques : Décision à caractère unique qui concernent toute l'entreprise et engage sa survie. Elles auront des conséquences sur le long terme
  • Décisions de pilotage : Elles se situent sur le moyen terme, et concerne une partie significative de l'entreprise. Elles permettent d'apporter les correction éventuelles pour s'adapter aux conditions de l'environnement.
  • Décisions opérationnelles : décisions de court terme affectant peu de personnes dans l'entreprise. Ce sont des décisions de régulations multiples et quotidiennes qui assurent le bon fonctionnement de l'entreprise
Ce type de découpage est arbitraire, car il sous entend qu'il existerait de grandes décisions d'une part, et de petites décision d'autres part. Hors dans les faits, si les décisions stratégiques sont importantes pour l'entreprise, les décisions opérationnelles peuvent également avoir des conséquences non négligeable.


II. Le pouvoir

Un individu exerce un pouvoir sur d'autres personnes s'il peut obtenir d'elles des comportement qu'elle n'aurait pas adopté sans son intervention

Exclamation Ne pas confondre pouvoir et autorité Exclamation
L'autorité est l'aptitude de de l'individu à faire respecter ses ordres sans contraintes physique. C'est une forme de pouvoir qui trouve sa source dans la fonction occupée par le supérieur. Elle est reconnue est admise par les subordonnés.

Il existe 2 différentes formes de pouvoir :
  • Pouvoirs de position :
    • Pouvoirs coercitifs (Capacité de menacer et exercer des sanctions.)
    • Pouvoirs de renforcement (Capacité d'offrir avantage et récompense.)
    • Pouvoirs légitimes (Lié à l'autorité hiérarchique.)

  • Pouvoirs personnels :
    • Pouvoirs charismatiques (capacité d'influence car l'individu est un sujet de référence, d'admiration)
    • Pouvoir de l'expertise (fondé sur les compétences professionnelles)
Les salariés peuvent détenir du pouvoir dans l'entreprise lorsqu'ils se regroupent.


A/ Centralisation du pouvoir

Dans ce cas, le pouvoir est concentré entre quelques personnes, voir une seule.
Cela permet une meilleur coordination
C'est une solution adaptée aux PME
Lors de l'agrandissement de l'entreprise, une seule personne ne peut plus gérer toute les informations, il faut donc décentralisé.


B/ Décentralisation du pouvoir

Exclamation Ne pas confondre décentralisation et délégation. Exclamation
Avec la décentralisation, il y a division du travail de direction, le pouvoir est partagé. Alors qu'avec la délégation, le pouvoir reste à la direction qui confie à ses subordonnés des objectifs précis avec le moyen de les atteindre.

Il existe plusieurs formes de décentralisation :
  • Décentralisation verticale : décentralisation vers le bas de la hiérarchie, donner un pouvoir aux subordonnés.
  • Décentralisation horizontale : décentralisation du pouvoir en fonction du poste exercé.
  • Décentralisation sélective : décentralisation d'une partie des pouvoir
  • Décentralisation totale : décentralisation de tous les pouvoirs
La décentralisation permet une prise de décision par les individus les plus proche du problème à résoudre.
Cela augmente la rapidité de décision et c'est un élément de motivation du personnel, mais il y a un risque de perte de cohérence de l'ensemble en l'absence d'une perspective générale, globale.

Dans la réalité, le traitement de l'information est principalement oral, et la prise de décision est souvent intuitive.


C/ Management

Il existe 4 différentes formes de management :
  • Style autoritaire exploiteur (hiérarchie très forte et décisions imposées)
  • Style autoritaire paternaliste (hiérarchie très forte et décisions imposées et motivation par récompenses)
  • Style consultatif (volonté de communication mais la hiérarchie reste compétente)
  • Style participatif (les salarié participa aux décisions, communication facilitée)
Le style participatif apparait comme le plus moderne, c'est celui qui est le plus souvent présent dans le discours des dirigeants


III. L'information

Pour prendre des décisions, l'entreprise cherche des informations.
L'information est nécessaire mais non suffisante pour prendre la bonne décision.
Une information est une donnée qui a était traitée.
Elle va augmenter le degré de connaissance d'un phénomène et donc réduire l'incertitude.
Elle doit être significative pour la personne qui prend la décision.
Une bonne information doit être fraiche, récurrente, vérifiée, et être ciblée en fonction de son utilisation.

Il existe 2 différentes sources d'informations :
  • les sources internes (dans l'entreprise)
  • les sources externes (de l'extérieur de l'entreprise)
Beaucoup d'entreprises organisent une "veille" afin de collecter les informations recherchées.
Il s'agit de créer un réseau de relations, d'identifier les sources d'informations, et de les traiter.


IV. La prise de décision

Pour résoudre un problème, l'entreprise va prendre une décision en utilisant les informations et le pouvoir.

Pour cela, elle peut suivre un processus qui comporte 3 étapes : le modèle IMC
  • Intelligence (recueil des informations pour comprendre le problème posé.)
  • Modélisation (l'entreprise envisage toutes les solutions possible à ce problème.)
  • Choix (l'entreprise choisi la meilleur solution compte tenu de ses contraintes)
Modèle souvent suivi par l'évaluation du choix et des retombées.
Le décideur ne prend jamais la décision optimale puisqu'il se situe dans un environnement complexe, il ne peut pas prendre en compte toutes les données. Il s'arrête alors à une décision qui lui parait satisfaisante : rationalité limitée

Pour aider le décideur, il existe aujourd'hui des techniques d'aide à la décision qui ont pour but d'éclairer la prise de décision dans un environnement incertain. Ces méthode utilisent les mathématiques :
  • les systèmes experts (programmes informatiques intelligents qui reproduisent le raisonnement humain)
  • SIAD (Système Interactif d'Aide à la Décision)
Le raisonnement humain connait un raisonnement complexe ou l'imaginaire intervient, il est difficilement modélisable, aucune méthode analytique ne pourra le reproduire totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1bqaa.pro-forum.fr
 
Chap2 : Décision, Information, Pouvoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’extraordinaire précision et efficacité des paraboles
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Prière pour une décision à prendre !
» Le pouvoir des Mandalas d'énergie (Olivier Manitara)
» Les Napoléons et le pouvoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1BQAA :: 1BQAA :: Economie d'Entreprise-
Sauter vers: