BTS Banque 1ère année.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chap2 : Les différents courants de la pensée économique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 19/03/2010

MessageSujet: Chap2 : Les différents courants de la pensée économique   Ven 19 Mar - 16:51

Chapitre 2 :
Les différents courants de la pensée économique





Nous rencontrons des problèmes économiques multiples et complexes. L’information économique ne cesse de se développer mais elle présente 2 écueils (manque).
  • Soit une simplification trop réductrice
  • Soit une présentation hermétique

Pour mieux comprendre le fonctionnement du monde économique, il faut répondre à 3 questions :
  • Quel est l’objet de la science économique ?
  • Quels sont les principaux courants de la pensée économique ?
  • Sur quelle base sont construit les principaux systèmes économiques : capitaliste et socialiste ?


I/ L’objet de la science économique

Les individus éprouvent des besoins qui sont illimités, éprouver un besoin c’est ressentir un manque. On distingue des besoins matériels des besoins immatériels. On distingue des besoins physiologiques (besoins primaires), des besoins sociologiques (besoins secondaires : qualité de vie, confort), des besoins psychologiques (lié à la personnalité, besoin tertiaire)
Les ressources disponibles pour satisfaire les besoins existent en quantités limitées. Cette rareté provoque la nécessité de faire des choix. La science économique étudie les choix des individus, elle a pour objet de satisfaire les besoins illimités avec des biens rares.


II/ Les principaux courants de la pensée économique

A/ Le courant libéral : classique et néoclassique

Pour les libéraux, l’état perturbe le marché qui doit se réguler par lui-même.
Les physiocrates étaient les précurseurs des classiques. Ils considéraient que l’agriculture était la principale source de richesse. Le leader des physiocrates était Quesnay (1694-1774), un médecin français.
Mots clés de cette Théorie :
  • L’individualisme : chaque individu cherche à satisfaire son intérêt personnel en s’appuyant sur la propriété privée.
  • La liberté économique : la régulation économique se fait par le marché l’intervention de l’état doit être minimale (état gendarme) veille au respect des règles pour garantir cette liberté. Il assure la fonction régalienne c'est-à-dire police, justice, armée.
  • L’équilibre économique : se réalise par le marché grâce aux ajustements de prix. Laisser chaque individu choisir par lui-même « théorie de la main invisible ». De plus, l’intérêt individuel concours à l’intérêt général en cherchant à satisfaire ses intérêts personnel. Chaque individu sert finalement l’intérêt général : Adam Smith.
  • L’équilibre général : l’Homme est rationnel et son calcul lui permet d’arriver à l’équilibre. L’équilibre existe sur chaque marché donc il est général.


B/ Le courant marxiste

K. Marx (1818-1883) utilise les notions de valeur d’usage et de valeur d’échange. La valeur d’échange est le prix constaté sur le marché. La valeur d’usage est la valeur que l’on donne à un bien en fonction de son utilité.
La théorie marxiste repose sur une théorie de la plus-value et des crises. Les capitalistes achètent la force de travail des prolétaires (classe ouvrière) contre un salaire de subsistance qui permet juste l’entretient et la reproduction de la force de travail.
La plus-value est le résultat de l’exploitation des travailleurs. C’est la différence entre la quantité de travail fournie par les travailleurs et la qualité de travail juste nécessaire au paiement des salaires.

Crise du capitalisme selon Marx :


La théorie générale des crises du capitalisme montre que le capitalisme conduit lui-même à don effondrement final.


C/ Le courant Keynésien

John Maynard Keynes (1883-1946) conteste les principales propositions des classiques. Le marché livré à lui-même peut générer des crises et du chômage. L’état doit intervenir pour assurer le plein emploi et soutenir la croissance. L’état mène une politique économique : c’est un état providence.
Cercle vicieux de la crise du capitalisme selon Keynes :



Keynes dit que la macro économie peut s’opposer au à la micro économie donc la théorie de Smith « la main invisible » est fausse. Pour Keynes, il peut y avoir une contradiction entre la micro économie et la macro économie. Une baisse générale des salaires sera profitable à l’entreprise mais elle risque d’entrainer une baisse de la demande.


III/ Les systèmes économiques

A/ Le système capitaliste

Éléments constitutifs :
  • Propriété privée des moyens de production
  • La recherche du profit
  • L’initiative individuelle
  • La régulation par le marché sur lequel s’exerce la concurrence.
    Depuis 2 siècles, le capitalisme a évolué, le rôle de l’état ne cesse de s’accroitre, on passe d’un état gendarme à un état providence, il intervient dans le domaine économique et sociologique.


B/ Le système socialiste

Le mouvement socialiste est apparu au cours du 19ème siècle en réponse à l’exploitation des travailleurs. Il a pour objectif de remplacer un système injuste par un autre système qui assurera la libération des travailleurs.
Éléments constitutifs :
  • Propriété collective des moyens de production
  • On ne recherche plus a faire du profit
  • Régularisation assurée par l’état dans le cadre d’un plan impératif => économie planifiée
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1bqaa.pro-forum.fr
 
Chap2 : Les différents courants de la pensée économique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents type de wicca.
» Comment faire face à différents types de personnalité
» Les différents types d'ondes nocives
» Des noms différents: Trouvez le synonyme!
» différents niveaux des religions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1BQAA :: 1BQAA :: Economie Générale-
Sauter vers: