BTS Banque 1ère année.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chap1 : La diversité des conceptions de l’entreprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 19/03/2010

MessageSujet: Chap1 : La diversité des conceptions de l’entreprise   Dim 21 Mar - 20:28

Chapitre 1 :
La diversité des conceptions de l’entreprise





I/ L’entreprise : une structure productive

Le rôle essentiel de l’entreprise est de produire. Il s’agit de transformer des ressources pour créer des biens et des services. Pour produire, l’entreprise utilise des équipements, des hommes et des informations. L’entreprise créée une richesse qu’elle devra répartir.
La valeur ajoutée semble être un meilleur indicateur que le chiffre d’affaires. Le chiffre d’affaires rend compte de l’activité de production, alors que la valeur ajoutée représente la richesse créée par l’entreprise.



L’entreprise redistribue la richesse créée à tous ceux qui ont participé à la production :
  • Les salariés : salaires en échange du travail
  • L’état : les impôts en échange la sécurité sociale, les infrastructures, les formations…
  • Les préteurs : les intérêts en échange des capitaux prêtés
  • Les propriétaires : ils perçoivent une partie des profits en échange des capitaux apportés
  • L’entreprise : l’autofinancement

La répartition de la Valeur Ajoutée peut être source de conflit entre salaires et profit.


A/ L’OST : L’organisation scientifique du travail

La réflexion sur l’organisation a débuté avec le 20ème siècle. Cette époque correspond à la révolution industrielle avec l’émergence des grandes industries. On observe, à cette époque, une volonté de rationnaliser pour faire face aux problèmes liés a l’effet de taille des unités de production. Les ingénieurs qui réfléchissent aux nouvelles formes d’organisations prétendent résoudre le problème par la science. Taylor a mis en place l’OST.

Principe du Taylorisme :
  • Division vertical du travail (tâches d’exécutions séparées des tâches de conceptions)
  • Choix scientifique et perfectionnement des exécutants (spécialisation)
  • Parcellisation des tâches : travail découpé en geste élémentaire et répétitif
  • Motivation des salariés est monétaire (salaires basé sur le rendement)


B/ Henry Fayol (ingénieur français)

Il s’intéresse à l’administration générale de l’entreprise. Il donne une définition de la fonction administrative. Elle consiste à prévoir et planifier, organiser, commander, coordonner et contrôler.
  • Prévoir et planifier : anticiper l’avenir et s’y préparer
  • Organiser : munir l’entreprise de tous ce qui est utile à son fonctionnement
  • Commander : tirer le meilleur de chacun
  • Coordonner : mettre de l’harmonie dans tous les actes de l’entreprise
  • Contrôler : vérifier que tous se passe comme prévu


C/ Max Weber (sociologue allemand)

Pour Weber, la forme idéale de l’organisation est rationnelle et bureautique avec des règles impersonnelles, transparentes, précises, rapides et efficaces.
  • Impersonnelles : tout le monde suis les même
  • Transparentes : connu de tous


II/ L’entreprise : un groupement humain

A la suite des travaux de l’école des relations humaines, il est apparut que la prise en compte de l’homme pouvais constituer pour l’entreprise un avantage compétitif. Parmi toutes les ressources dont dispose l’entreprise, les ressources humaines constitue les plus importantes. Elles sont inépuisables et capable de se développer et s’enrichir. L’homme système complexe est capable de faire évoluer l’entreprise système complexe.


A/ Elton Mayo

Effet Hawthore : Elton Mayo conduit dans une usine de la Western Electric une série d’expérience sur la modification des conditions de travail d’un groupe d’employé. Il obtient des résultats inattendus. A chaque fois que les conditions de sont modifiées, les performances augmentes plus que l’amélioration des conditions de travail. C’est l’attention portée aux relations humaines qui permet d’augmenter la productivité.
Mayo s’oppose a Taylor, il monte que les employés ont obtenu beaucoup plus de satisfaction dans leur travail lorsqu’ils ont pris conscience qu’ils constituaient un groupe d’individus solidaire.
Au contraire Taylor pense que les individus poursuivent des intérêts strictement personnels.
D’après l’école des relations humaine, il faut prendre en compte le phénomène humain dans l’entreprise. La coopération entre les salariés est supérieure à la mécanique du travail et à la valorisation purement individuelle. Les objectifs des individus sont complémentaires.


B/ Maslow



Selon Maslow, l’intensité d’un besoin baisse au fur et à mesure de sa satisfaction. Lorsqu’il est satisfait, il est alors sans importance. Un individu ne cherche à satisfaire des besoins de niveau N que lorsque ses besoins de niveau N-1 seront totalement satisfaits. Les travaux de Maslow sont critiqués ; Certains considèrent qu’un besoin n’est jamais totalement satisfait. Le degré d’exigence dans la satisfaction ne cesse de s’accroitre. Pour Maslow, tous les hommes ont des besoins de sécurité dans le travail. Certains plus faible que les autres ont besoin d’être dirigé. Le meilleur management des hommes doit se situer entre les théories X et Y de Mac Grégor.

Selon Mac Grégor, la direction des hommes est déterminée par 2 conceptions différentes :
  • La théorie X : l’homme a une aversion pour le travail qu’il considère comme pénible. Il a donc besoin d’être dirigé et contrôlé.
  • La théorie Y : l’homme aime son travail et les responsabilités, il s’implique dans son travail.


III/ L’entreprise : une organisation au sein de l’environnement

La vie d’une entreprise passe par 3 étapes :
  • La création : + de 300 000 entreprises se créés par an tout secteur confondus surtout dans l’activité de commerce et de réparation.
  • Le développement : l’entreprise augment ses moyens de production par des investissements (répondre aux opportunités et aux menaces)
  • La disparition : il y a de nombreuses raisons de défaillance : l’intensité de la concurrence, la défaillance d’un client important, erreurs d’investissement, mauvaise études de marché, défaillance des actionnaires …

L’entreprise évolue dans un environnement instable, hostile, complexe et diversifié. Les composants de l’environnement sont très diversifiés (Cf. doc).
L’entreprise subie l’influence de son environnement mais par sa production, par les emplois qu’elle crée, elle peut aussi agir sur l’environnement.


IV/ L’entreprise : une culture

La culture d’entreprise peut être définie comme un ensemble de valeur partagé, d’attitude commune, coutume, de préférence propre à l’entreprise. Elle se compose de rites, de symboles, de code vestimentaire et linguistique et d’une mémoire collective.
Dans le domaine de la gestion, la culture d’entreprise peut jouer un rôle, elle permet de faciliter la communication entre les membres de l’entreprise et donc d’assurer la cohérence mais si elle est trop forte, elle peut être un frein au changement.

Aujourd’hui son utilisation est remise en cause du fait de son usage superficiel et de l’instabilité des emplois.
Pour aider l’entreprise, il peut être élaboré un projet d’entreprise, il s’agit d’une charte qui résume les valeurs, la philosophie, les objectifs généraux de l’entreprise et affirme son identité. Il permet de véhiculer l’image que l’entreprise veut donner d’elle-même à ses membres, il s’agit de mobiliser les énergies en faisant participer les membres de l’entreprise à la réalisation d’un consensus destiné aux membres de l’entreprise, élaboré en impliquant le personnel, il faut que les salariés y adhèrent pour qu’il soit impliqué.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1bqaa.pro-forum.fr
 
Chap1 : La diversité des conceptions de l’entreprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De mon insertion a éducateur en entreprise d'insertion
» recherche de stage en entreprise batiment pour juin 2009
» Diversité génétique
» Nouvel Accord d'entreprise
» L’Eglise : une entreprise ou une famille (vidéo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1BQAA :: 1BQAA :: Economie d'Entreprise-
Sauter vers: